à l’oreille

MAJESTUOSO - Eera
Il faudrait être de totale mauvaise foi pour ne pas apprécier 
l’extraordinaire authenticité musicale de cet appareil

Par LeBeauSon - novembre 2017


ÉCOUTE DU CONVERTISSEUR NUMÉRIQUE VERS ANALOGIQUE (DAC), DE LA MARQUE FRANÇAISE EERA, ENVIRON 7 000 € 

Eera, pour beaucoup, c’est une vieille connaissance.

Il faut dire que ça fait maintenant au moins (au moins) quinze ans que l’agitateur marseillais enchante (les mélomanes) ou agace (les grincheux voire certains concurrents) avec ses lecteurs CD atypiques.

AE 109 - Acoustic Energy - autour de 1 000 €

Par LeBeauSon - août 2017


L’enceinte AE 109 du fabricant anglais Acoustic Energy fait partie de ces produits d’initiation qui permettent, à moindre investissement, d’avoir un bon avant-goût des plaisirs mélomanes.
Certes, elle ne peut rivaliser avec des produits beaucoup, beaucoup plus cher, mais ce n’est pas ce que l’on attend d’elle non plus.

Pourtant, elle a de quoi surprendre, voire bouleverser une hiérarchie que l’on pourrait penser établie.

Le distributeur français de ces petites bombes nous avait pourtant prévenu des qualités inattendues des AE 109, surtout pour cette gamme de prix. Nous n’avions pas alors prêté beaucoup de crédit à ce qui nous paraissait être une facile mise en avant. Pourtant, il avait raison. Voilà bel et bien un produit remarquable.

Isis IIR - Pascal Louvet
La compréhension des musiques est un plaisir direct sur les Isis, loin de toute cérébralisation. L’Isis est joyeuse !

Par LeBeauSon - novembre 2017


Au risque de paraître légèrement chauvin, nous allons à nouveau nous pencher sur une marque française.

Que les choses soient claires : c’est avant tout une question de rencontres, de réponses, de hasard.
Pascal Louvet, par exemple, est de ces marques pourtant séculaires qu’on peut aussi bien ne jamais croiser tant elle est discrète, limite régionale.

Cadence de Mulidine

Par LeBeauSon - septembre 2017


Cadence de Mulidine,
pourquoi vouloir changer un classique ?

Le savoir-faire de la marque, défendu aujourd’hui par Marc Fontaine, tient d’abord d’une volonté quasi monacale de reproduire la musique sans rien ajouter, ni retirer.

Cette approche, en tous points louable, permet d’oublier les enceintes au profit du spectacle qu’elles proposent. L’esthétique de l’enceinte faite de courbes tendues, n’est pas du goût de tous, mais elle reste sobre et élégante. Là encore, tout pour la musique, comme le chantait quelqu’un, ce qui oblige à certains partis pris pour ne pas faire grimper le prix, et ne rien sacrifier aux qualités musicales. Là encore, nous saluons ce choix !

De dimensions parfaitement logeables, ces enceintes s’accommoderont de pièces réduites, comme de plus généreuses du fait de leur polyvalence. Elles sont déclinées en plusieurs placages bois, mais aussi plusieurs couleurs de laque. Place à la modernité : à vous de la personnaliser à la commande selon votre intérieur.

Banc ecoute