guide





Men At Work 1

Nos bancs d’essai sont engagés et assumés : nous affirmons qu’un certain nombre de critères « sonores » doivent impérativement êtrerespectés pour exalter la musique, cause fondatrice de notre serment.

C’est notre point de vue, notre attente, notre motivation. Une fois ce préalable énoncé, il n’y a pas de place pour la « subjectivité » dans nos BE mais une évaluation précise autour de ces critères définis par ailleurs.
 
La perfection n’existant pas, notre devoir est de décrire le plus précisément possible les paysages qui vous seront proposés par l’appareil que vous choisirez comme véhicule émotionnel pour un long voyage. De fait, nos bancs d’essais n’hésitent pas à pointer des petites et moins petites imperfections, limites ou réserves qui, au milieu de qualités que nous mettrons prioritairement en avant, émaillent le comportement de chaque appareil.
 
Cela paraîtra sévère parfois mais jamais malévole car c’est le refus d’une consensuelle hypocrisie qui nous anime, pas la volonté de nuire. Ayez conscience que seul un défaut rédhibitoire sera cruel et définitif, pas d’infimes errances de comportement au sein d’un océan de bienfaits. Attention donc à bien mesurer que le pointage d’un accroc mineur peut malencontreusement prendre plus de relief qu’un flot de compliments.
 
En outre, un peu contraints par les limites du vocabulaire, nous vous rappelons d’avoir en tête qu’on ne devrait pas tester une Renault Clio comme une Audi RS6. On ne peut et ne doit en espérer les mêmes performances mais on a le droit de savoir, dans le cadre d’un choix dicté par un budget, ce qu’on peut en attendre.

 
Par chance, en haute-fidélité, on trouve parfois des appareils très raisonnables qui sont de belles berlines ou sportives.
Outre que, bien sûr, nous ne sommes pas infaillibles, nous comprenons que d’autres favorisent des aspects différents de la reproduction musicale ; nous nous efforcerons donc d’exposer en toute impartialité la vocation ou orientation esthétique (sonore) des appareils testés.
Et afin de respecter les avis divergents (parfois même entre nous, pourquoi pas) nous ouvrons d’une part la possibilité à nos collaborateurs d’intervenir en cours d’article mais surtout au fabricant ou distributeur du matériel testé - ou un représentant désigné par ceux-ci - de compléter notre test par un commentaire, un droit de réponse.
 
Enfin, autant nous avons des notions précises de technique, autant nous considérons que nous ne devons pas nous laisser influencer par des a priori, estimant en outre que ce genre de considérations n’intéresse pas la plupart des amateurs de musique non audiophiles. Par conséquent nous survolerons volontairement ces aspects.




Banc ecoute